Selon une étude publiée récemment dans le Journal of AIDS, 73.8% des hommes gais en Suisse qui n’utilisent pas régulièrement le condom avec un partenaire occasionnel adoptent des pratiques de RDRS

samedi 28 août 2010

Les résultats proviennent de l’enquête Gaysurvey de 2007. Sur 1689 répondants rapportant des relations sexuelles avec des partenaires occasionnels, 67.4% disent utiliser le condom régulièrement, 24% ont recours à des pratiques de réduction des risques et 8,5% n’ont pas de stratégie spécifique.

Parmi ceux qui utilisent la RDRS, 50% pratiquaient le sérochoix, 33% le positionnement stratégique et 62% le retrait avant l’éjaculation. Les auteurs soulignent que cette dernière stratégie est la moins efficaces des trois, selon les données d’une étude australienne (Jin F et al. Unprotected anal intercourse, risk reduction behaviours, and subsequent HIV infection in a cohort of homosexual men. AIDS 23 : 243-52, 2009).

De plus, au courant des douze mois précédant l’enquête, 53% ont rapporté une de ces pratiques, 38% avait recours à deux stratégies tandis que 9% utilisaient les trois stratégies. Les gais séropositifs étaient plus nombreux à avoir recours à ces stratégies (34.5% vs. 24.3% chez les séronégatifs). Balthasar et coll. n’ont pas trouvé de différences permettant de distinguer les gais qui utilisent la RDRS de ceux qui n’ont pas de stratégie spécifique. Ils concluent que le recours à ces stratégies peut donc être situationnel. Cependant, les auteurs notent qu’ils n’ont pas mesuré la fréquence du recours à ces stratégies durant les douze mois précédant l’enquête.

La proportion importante de gais séropositifs et séronégatifs qui pratiquent la RDRS démontre clairement le besoin d’informations précises, nuancées et accessibles sur ces stratégies, ainsi que des informations sur les risques reliés et sur les conditions gagnantes pour les pratiquer.

Référence :
Balthasar et coll. Intentional Risk Reduction Practices of Men in Switzerland Who Have Anal Intercourse With Casual Male Partners. JAIDS, vol. 54 (5), 2010.



Toutes les brèves du site